71e Festival international de musique de Besançon

7 – 16 septembre 2018

Le Festival international de musique de Besançon Franche-Comté entame sa huitième décennie avec un programme riche et éclectique de plus de trente concerts, à Besançon mais aussi à Dole, Audincourt et Luxeuil-les-Bains.
Le répertoire symphonique demeure au coeur de la programmation, avec de prestigieuses formations internationales invitées.
La musique française sera très présente cette année, notamment en écho au centenaire Debussy, mais également avec des oeuvres de Dukas, Ravel, Lalo, Saint-Saëns, Berlioz, et bien sûr notre compositeur en résidence pour deux ans, Éric Tanguy.
Plusieurs échappées musicales nous emmèneront vers Prague (Dvořák, Smetana), la Russie éternelle (Vêpres de Rachmaninov), la musique baroque (Haendel)… jusqu’aux musiques du monde et au jazz (Pianos-bar), sans oublier le retour de l’installation sonore et visuelle Immersion symphonique.

LES GRANDES FORMATIONS INVITÉES

Une pléiade de grands ensembles sont invités à Besançon, venus de République tchèque (PKF – Prague Philharmonia ), Suisse (Orchestre de chambre de Lausanne , Ensemble Orlando Fribourg ), Allemagne (K.lner Akademie ), et de France : Compagnie La Tempête (Paris), Les Siècles Romantiques (Lyon), Cristofori (Besançon), l’Orchestre Victor Hugo  Franche-Comté, et les formations emblématiques que sont l’Orchestre d’harmonie de la Garde R.publicaine  (pour la première fois au Festival), et l’Orchestre National de France , qui revient après onze ans d’absence.

SOLISTES ET CHEFS

Pianistes et violoncellistes  seront à l’honneur, avec Jean-Marc Luisada, François Dumont, Bertrand Chamayou et Suzanna Bartal, pour le clavier ; Lev Sivkov et Edgar Moreau, pour le violoncelle. Parmi les autres solistes, citons la mezzo Albane Carrère, le hautboïste Fabrice Ferez, les violonistes Alexandra Conunova et Ariadne Daskalakis, et Arthur Schoonderwoerd au pianoforte. Les chefs d’orchestre français  seront particulièrement présents, avec en invité d’honneur Emmanuel Krivine, mais aussi Emmanuel Vuillaume, François Boulanger, Jean-Philippe Dubor et bien sûr Jean-François Verdier.

En musique de chambre , le Festival accueille le Quatuor Zaïde (dans la très belle Salle du Parlement du Palais de Justice), l’ensemble Chromosphère et le quintette à vent Ouranos.

FIL ROUGE « MUSIQUE FRANÇAISE »

Le Festival participe à la célébration du centenaire de la disparition de Debussy, avec de nombreuses pièces au programme (Quatuor, Prélude . l’Après-midi d’un faune, F.tes, Danses sacrées et profanes… ). Au-delà de Debussy, la musique française sera au coeur de cette édition, en particulier avec Berlioz (Nuits d’été ), Saint-Saëns (concertos pour violoncelle et pour piano ; Danse macabre ), Ravel (Tzigane, Tombeau de Couperin ), Dukas (L’Apprenti sorcier ), Lalo (Le Roi d’Ys,  ouverture), et bien sûr Eric Tanguy. D’autres grands  compositeurs emblématiques sont programmés, notamment Beethoven (1er et 5e concertos pour piano, final de la 9e symphonie…), Haendel (Dixit Dominus ), Rachmaninov (Les Vêpres ), Brahms (4e symphonie), Dvořák, mais aussi Rossini et Bernstein dont on fête des anniversaires.

MUSIQUES DU MONDE

Cinq concerts sont dédiées à des musiques de tradition populaire et au métissage : l’African Salsa Orchestra (cf. Soirée d’ouverture) , l’opus 2 du projet Orpheus XXI, le Keyvan Chemirani Quintet (qui réunit rythmique persane et jazz), les soeurs Caronni (voix, clarinette et violoncelle) qui créees un langage musical inspiré de leur Argentine natale, et enfin l’Orchestre National de Ukulélés avec son univers  écalé, passant allègrement de Beethoven aux Rita Mitsouko.

CONCERTS EN RÉGION

En 2018, le Festival se rendra dans les départements de la Haute-Saône et du Jura.

Première étape à Luxeuil-les-Bains  (dimanche 9/09) autour des Vêpres  de Rachmaninov avec la jeune compagnie La Tempête qui proposera un concert a capella et spatialisé dans la basilique.

Grande nouveauté pour le Festival qui investit pour la première fois la très belle Commanderie de Dole (jeudi 13/09) ! Un programme 100% Beethoven avec l’ensemble Les Siècles Romantiques et le talentueux pianiste François Dumont, accueilli au Festival en 2016.

Du classique à la guitare électrique ? Les musiciens d’Ørkestra sont de retour, cette année au Moloco à Audincourt  (vendredi 14/09), pour « décoiffer » les grandes pages du répertoire symphonique.

Retour également du projet Orpheus XXI, initié par Jordi Savall, en partenariat avec la Saline royale d’Arc-et-Senans  : après une première étape de travail en 2017, cet « opus 2 » sera accompagné de voix d’enfants (dimanche 9/09).

Musique hors les murs

Salles de concert, églises, lieux patrimoniaux, mais aussi en plein air, à la terrasse d’un café, dans une cour ou au bord de l’eau… le Festival s’invite partout, et part à la rencontre des mélomanes et des curieux.

Soirée d’ouverture

En plein air et sous la Citadelle, le concert d’ouverture du Festival accueillera l’Orchestre d’harmonie de la Garde Républicaine pour un grand rendez-vous autour de la musique française. Dans la salle de La Rodia, en deuxième partie de soirée, l’African Salsa Orchestra invitera le public pour un voyage d’Afrique à Cuba.

Concert d’ouverture retransmis en direct sur le site internet de France 3 Bourgogne–Franche-Comté. Les deux concerts seront retransmis en direct sur la terrasse de La Rodia.

Vendredi 7 septembre – 20h30 & 22h

Boucle musicale

Sur terre et sur l’eau, la musique s’écoute partout !

Le Quintette de saxophones de la Garde Républicaine et l’Orchestre National de Ukulélés sillonneront la ville, parfois rejoints par d’autres musiciens :

  • dès 11h  sur la Place Pasteur
  • à 14h  pour une promenade musicale sur les bords du Doubs, avec des musiciens « embarqués »
  • à 16h  au Kiosque Granvelle

Mais aussi des concerts-surprise dans des magasins du centre-ville et à bord du tram !

Accès libre, plein air (centre-ville, Besançon)

Les After du Pianos-bar

Billetterie le jour, Pianos-bar la nuit !

Du mardi au samedi soir, de 21h à 23h30, les musiciens de la scène jazz régionale se donnent rendez-vous sur la scène du Pianos-bar. Le temps d’un entracte ou pour la soirée, public « classique » et amateurs de jazz se retrouvent autour d’un verre dans la salle Proudhon du Kursaal, revisitée pour l’occasion.

Pianos-bar du Festival : Kursaal (place Granvelle, Besançon)

Accès libre. Espace bar et petite restauration ouvert les soirs de concert à partir de 18h.

Immersion symphonique

L’orchestre interactif dont le public est le chef !

Présentée en 2017 à l’occasion de la 70e édition du Festival, l’installation sonore et visuelle réinvestit la Cour du Palais Granvelle et invite le public à jouer avec une oeuvre symphonique.

Au gré de ses déambulations dans un décor de vestiges antiques, le public pourra déclencher (et arrêter) un groupe d’instruments jouant un élément d’une oeuvre musicale…

Sur une idée originale et une composition musicale de Jacopo Baboni Schilingi | Ensemble de Musique Interactive et Guillaume Bertrand : ingénierie, conception technique et informatique | Romuald Boissenin : scénographie

Cour du Palais Granvelle (Besançon)

Du 5 au 16 septembre – de 10h à 18h (sauf le lundi) Pour accompagner le public dans la découverte de l’installation, des ateliers seront organisés avec des médiateurs autour de l’écriture symphonique et de l’orchestration.

Dates et horaires communiqués en septembre

JEUNE PUBLIC

L’Histoire du Soldat

Concert illustré « spécial famille » à partir de 7 ans

Composée par Igor Stravinsky en 1917, L’Histoire du Soldat  s’inspire des contes populaires russes, du cirque et du jazz naissant. La version proposée ici par Les Siècles se veut un hommage à la forme originelle de l’oeuvre, mêlant musique – jouée sur des instruments d’époque –, illustrations et narration.

La projection de dessins, qui se déploie comme un livre de contes, accompagne petits et grands dans une découverte musicale ludique, drôle, mais aussi intense, virevoltante et émouvante !

Mercredi 12 septembre – 15h – Durée : 65 minutes + deux séances scolaire le jeudi 13 septembre

En complément de ce conte, plusieurs concerts sont adaptés aux enfants de plus de 7 ans, de par leur programme et leur durée.

Résidence 2018 / 2019 : Eric Tanguy

LA RÉSIDENCE DE COMPOSITEUR

Acteur de la création et de la diffusion de la musique contemporaine, le Festival développe depuis plus de dix ans un projet de résidence de compositeur. Afin de faciliter l’accès à son répertoire, une série de rencontres, conférences ou master classes est organisée en collaboration avec de nombreux partenaires, structures de diffusion et d’enseignement de Besançon et de la région. Pendant deux ans, une belle place est réservée à la musique du compositeur dans la programmation du Festival, accompagnée de la commande d’une pièce symphonique  (créée lors de la Finale du Concours de jeunes chefs).

Au programme 2018

Deux débuts de soirées seront consacrés à la musique d’Éric Tanguy pour découvrir son univers, en présence du compositeur. Au coeur de ces deux moments musicaux, deux livres récents co-écrits par Éric Tanguy et Nathalie Krafft : Écouter Sibelius  (Buchet Chastel, 2017) et Cinquante ans de questionnement  (Aedam Musicae, 2018) :

  • Carte blanche à Eric Tanguy (12/09) Alexandra Conunova, violon Suzana Bartal, piano
  • Rencontre Michel Onfray / Eric Tanguy (14/09) Albane Carrère, mezzo-soprano Suzana Bartal, piano. En partenariat avec Livres dans la boucle
  • Incanto,  Prague Philharmonia (08/09)
  • Quatuor à cordes n°2,  Quatuor Zaïde (09/09)
  • Du fond caché de la clarté,  Compagnie La Tempête (09/09 & 10/09)
  • Concertino pour hautbois et treize instrumentistes Orchestre Victor Hugo  Franche-Comté (15/09)
  • Sinfonietta,  Orchestre de Chambre de Lausanne (16/09)

Infos pratiques

RÉSERVATIONS

Par correspondance : Dès le 6 juin 2018. Bulletin de réservation disponible sur festival-besancon.com Priorité aux adhérents à l’Association jusqu’au 8 juillet

Billetterie en ligne : Ouverture le 17 juillet à 10h sur festival-besancon.com

Au guichet et par téléphone au 03 81 82 08 72 Ouverture le 28 août à 10h au Kursaal (Place Granvelle, Besançon) Du mardi au samedi, de 10h à 18h en continu. Les dimanches et lundi (9, 10 & 16 sept.) de 14h à 18h.

Les soirs de concert : À l’entrée, 45 minutes avant le début du concert.

TARIFS

De 5 € à 49 €,  et concerts gratuits.