• Non classé

Elections régionales 2010 : En Franche-Comté, les grandes manoeuvres ont bel et bien commencé

Parmi les {50 qui font bouger Besançon} (dossier de l’Expansion dans vos kiosques actuellement), certains détails ne vous auront peut être pas échappé. Notamment en ce qui concerne les personnalités politiques.

A commencer par Alain Joyandet (UMP) dont on se demande ce que le nom vient faire parmi les gens qui font bouger Besançon. Sans doute fait-il bouger la préfecture et les médias… what else ?

En tout cas, ce dernier ne semble pas vraiment avoir envie d’être tête de liste et se risquer à perdre son portefeuille ministériel. Dans les couloirs de la droite comtoise, il se murmure que d’autres noms pourraient se positionner en cas de désistement. A suivre.

Philippe Gonon (MoDem) annonce de son côté sa candidature aux élections régionales. Il ne cache d’ailleurs pas son ambition de faire un score d’au-moins « 10 % »… mais avant d’en arriver la, son parti devra le désigner comme tête de liste.

Ça bouge également pour le front de gauche (FDG) qui pourrait proposer une liste indépendante au premier tour. Tout comme les Verts, au grand dam du Parti Socialiste et de quelques écologistes qui prônaient – en minorité – pour une union avec le PS dès le premier tour.

Enfin, le trublion Jean-Philippe Allenbach (MFC) entend lui aussi porter son message : « un référendum pour l’avenir de la Franche-Comté » à la seule condition d’obtenir suffisamment de promesses de vote…

{** Note : Suivez l’actu de Besançon [en live sur Twitter->http://twitter.com/blogbesancon] ! **}

Vous aimerez aussi...