• Non classé

Transports : Le tramway devra se passer de caténaires dans le centre ancien de Besançon

Au cours d’une réunion État-Agglomération-Ville organisée lundi 5 octobre 2009 en Préfecture concernant l’examen du dossier d’utilité publique du tramway, le Préfet de Région a donné un avis défavorable aux modalités d’alimentation du futur tramway dans certaines portions de rues du centre ancien de Besançon, en particulier sur la présence de lignes aériennes de contact (LAC), avis qu’il avait préalablement adressé au Président du Grand Besançon le 2 octobre dernier.

Jean-Louis Fousseret, Maire de Besançon et Président de la communauté d’Agglomération du Grand Besançon vient d’annoncer qu’il avait pris acte de cet avis et indique que {« les services de l’Agglomération avaient par ailleurs anticipé en incluant une variante permettant aux candidats de proposer d’autres modalités d’alimentation dans l’appel d’offre, dont les résultats ne sont pas connus à ce jour ».}

Il est précisé que {« suite aux échanges entre le Président de l’Agglomération et le Préfet, il a été décidé la création d’un groupe de travail conjoint Ville-Agglomération-Etat, afin de trouver ensemble les meilleures solutions aux difficultés rencontrées. »}

Cette démarche, qui permettra d’aboutir à une solution concertée, repousse cependant, de fait, l’ouverture de l’enquête publique concernant le projet de tramway dont le lancement était prévu le 15 novembre 2009.

Toutefois, Jean-Louis Fousseret rappelle que {« les décisions votées par les exécutifs locaux et l’engagement fort qu’il a pris auprès des Grands Bisontins, à savoir la création d’un tramway passant par le centre ancien de Besançon, dans une enveloppe qui ne devra pas excéder les 220 millions d’euros (valeur 2008) ».}

Il faut noter que l’élu s’est déjà engagé sur cette limite financière, qui reste selon lui, {« une condition sine qua non de la réalisation effective du projet de tramway ».}

Les solutions qui seront trouvées en collaboration avec l’Etat devront donc maintenir le projet dans cette limite financière, sauf apport supplémentaire de l’Etat.

{{Premières réactions :}}

{Philippe Gonon, Mouvement Démocrate}

[Sur son blog->http://www.pgonon.fr/?906-coup-dur-pour-le-tcsp-de-l-agglomeration-de-besancon], le conseiller municipal a indiqué qu’il s’agissait d’un {«coup dur pour le projet car le choix technique risque de s’en trouver modifié et très certainement, cette modification n’ira pas dans le sens d’une minoration des couts.}»

Il conclut son billet en indiquant que {«l’échéance décisionnelle est proche : il va falloir passer aux calculs sérieux et précis.»}

Vous aimerez aussi...