• Non classé

La Rue Claude Pouillet

C’était autrefois la rue Poitune ! L’origine du nom s’est quelque peu perdue. Peut-être vient-il des petites pièces de monnaie qu’on y frappait au Moyen-Âge : les pites ou poitevines. Peut-être l’a-t-on baptisée ainsi en souvenir du seigneur poitevin qui y vécut au XIIe siècle.
On y trouvait au XVIIIe siècle une gigantesque treille de muscat blanc de plus de deux mètres de diamètre et qui s’élevait à quatorze mètres en tapissant une muraille de 40 mètres de long. Elle périt lors des grands froids de 1739.

Les occupants du numéro 11 perdirent la vue sur l’eau lors de l’édification des bâtiments du quai Vauban. La lucarne est pittoresque ainsi que l’escalier sur cour à balustres et colonnes de bois.

« Cette rue doit son nom actuel à un savant, physicien, Claude-Servais-Mathias Pouillet, né en 1790 dans une famille de papetiers à Cusance, près de Baume les Dames (Doubs) et mort à Paris en 1868. Plusieurs articles lui sont consacrés sur internet, ainsi que dans les dictionnaires et encyclopédies Larousse, Hachette, Robert, Quid, etc, donc faciles à consulter ». Nous remercions Jean-Claude Viatte
à qui nous devons cette précision.

Répertorié aux Monuments historiques.

Vous aimerez aussi...