• Non classé

Transports/TCSP: Jean-Louis Fousseret (Grand Besançon) lance un « appel à la raison »

Dans un communiqué qui a été envoyé en fin de journée aux médias locaux, le président du Grand Besançon tient à dire qu’il a reçu à nouveau ce matin le Président de la CCI (Chambre de commerce et d’industrie) du Doubs, Jean-Louis Dabrowski, {« qui m’a remis une pétition concernant la réalisation du tramway par le Grand Besançon et son financement par le Versement Transport »} indique Mr Fousseret.

Il poursuit en constant que{ tout d’abord, […] il n’y a que 235 entreprises signataires de la pétition sur les 900 qui paient le Versement Transport, ce qui veut dire que 70 % des entreprises ont compris l’intérêt du TCSP/tramway sur l’agglomération. Au passage, signalons que des entreprises ont signé jusqu’à 8 fois et d’autres ont signé alors même qu’elles ne sont pas contributrices au Versement Transport. Mais cela est un détail.}

Jean-Louis Fousseret veut lancer à la CCI « un appel à la raison » et dit ne pas vouloir polémiquer.

{« D’autant que la CCI et l’ensemble du monde économique ont été largement associés avec plusieurs réunions et rencontres spécifiques, lors de la concertation qui a eu lieu à l’automne 2008 »} précise-t-il.

Avant de rappeller que {« la CCI est une Chambre consulaire financée par l’impôt. Elle ne doit pas se transformer en syndicat patronal. »}

{« La CCI doit, au contraire, être aux côtés des collectivités pour construire le développement de notre agglomération et ne pas être systématiquement opposée. Car nous, Agglomération, avons toujours été aux côtés des entreprises. Et de toute façon, nous le serons toujours car on ne peut construire de développement sans entreprises performantes. Dans le cas du projet de tramway, une commission d’indemnisation est d’ailleurs prévue pour les commerces et entreprises qui seraient pénalisés par le chantier »} remarque le président de la CAGB.

Aux arguments des signataires de la pétition, Mr Fousseret rétorque que ce projet n’est pas « pharaonique » {« comme le dit le Président de la CCI, car il est cité en référence en France, entre autres par les services de l’Etat, comme étant exemplaire pour la recherche d’économies. »}

{« Ce qui est proposé à Besançon, en termes de financement du tramway par ce Versement Transport, n’est pas propre à Besançon. C’est ce que prévoit la Loi. Le Gouvernement envisageait même, il y a quelques mois, d’augmenter le taux maximal au-delà de 2 % de la masse salariale, ce que nous avions par avance refusé. »}

Enfin, {« on ne peut pas en permanence nous comparer à Dijon et à Mulhouse, et refuser que nous nous donnions les mêmes moyens de développement. Demain, dans 10 ans, on me reprocherait de n’avoir rien fait. […] Oui, j’ai un objectif : faire que Besançon ne devienne pas une Sous-Préfecture. Je pensais que cet objectif pouvait être aussi celui de la CCI. »}

Pour conclure, Jean-Louis Fousseret demande à la CCI {d’“arrêtez de polémiquer et de construire plutôt avec nous !”.}

Et de citer en référence Brest, une ville dans laquelle la CCI est membre de la SEM qui réalise le tramway {« parce qu’elle a bien compris tout l’intérêt de travailler main dans la main avec la collectivité pour la réussite du projet. »}

{« Travaillons ensemble, dans le sens de l’intérêt général »} conclut le communiqué.

Vous aimerez aussi...